Vita'b – Christelle Jeanneret | Musclez votre périnée
344
single,single-post,postid-344,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive

Musclez votre périnée

Aujourd’hui je souhaiterais vous parler d’une partie de votre corps souvent oublié et que vous sollicitez tous les jours,  qui vous sert dans de nombreuses activités de la vie quotidienne: le périnée! On en entend souvent parler après l’accouchement lorsqu’on évoque la rééducation périnéale, mais on va voir qu’il est important d’en prendre soin tout au long de la vie, et pas uniquement après les accouchements.

 

De quoi s’agit’l? et qu’est ce qui peut l’abîmer?

Le périnée est un ensemble de muscles et de ligaments formant une sort de hamac, qui soutient les organes abdominaux tels que la vessie, l’utérus et l’intestin. Il se situe dans la zone allant de l’anus en arrière, à la symphyse pubienne en avant. Il est notamment sollicité quand une envie pressante d’uriner se manifeste: en se contractant, il permet de se retenir. Mais la grossesse le met souvent à rude épreuve. Il supporte le bébé pendant 9 mois, et est sérieusement distendu  pendant l’accouchement. de même l’épisiotomie ou les déchirures  abîment le périnée. Il faut alors le rééduquer.

Mais son rôle ne s’arrête pas là, il intervient aussi au niveau de la sexualité. En effet, un périnée tonique est plus muscler et plus vascularisé, donc contribue à l’excitation, au plaisir, et indirectement à l’orgasme, les partenaires éprouvant davantage de sensations. S’amuser à le contracter durant les rapports sexuels favorise également la montée du plaisir chez les deux partenaires.

A contrario, un périnée trop mou va induire un manque de sensations chez le couple lors des rapports; la femme ne ressentant pas ou peu son partenaire et ce dernier ayant de son côté l’impression que le vagin de sa conjointe est trop large.

A l’inverse, un périnée hypertonique peut contribuer à des douleurs lors des rapports sexuels, la pénétration devenant de facto trop difficile.

Il est donc important de trouver un équilibre entre souplesse est tonicité.

Un périnée qui s’est distendu au fil des années sans qu’on y accorde d’importance (plusieurs accouchements, prise de poids, etc) peut être à l’origine de fuites urinaires, d’incontinences, et le plus important, de descentes d’organes (prolapsus).

 

Comment évaluer sa tonicité?

Il suffit de faire le stop pipi quand vous allez aux toilettes. Si vous n’arrivez pas à vous arrêter méfiez vous. De même si vous avez des fuites urinaires lorsque vous riez, éternuez ou portez une charge un peu lourde, si vous avez du mal à vous retenir d’aller aux toilettes, si vous êtes sujette à l’incontinence…

 

Comment prendre soin de votre périnée?

– LA RESPIRATION COMPLETE: Inspirez lentement, retenez votre respiration quelques secondes en contractant votre périnée, expirez lentement. Vous pouvez au fur et à mesure augmenter la durée de contraction de votre périnée ainsi que le nombre lors d’une séance. Faites des séries de 10, puis de 15 par exemple. L’avantage de cette technique est qu’elle peut être pratiquée n’importe ou, assis, debout, couché,  dans votre voiture, à la caisse du supermarché, devant la télévision…

– LE DEMI PONT

1: mettez une chaise contre le mur, puis allongez vous sur le dos, tout près du siège, et placez les pieds sur le bord de la chaise.

2: mettez les bras le long du corps, paumes vers le haut

3: soulevez le bassin tout en expirant, puis stabilisez-vous à l’inspiration, montez encore plus haut à l’expiration, en poussant sur vos bras.

4: restez dans cette position pendant une dizaine de secondes, puis mettez les bras derrière la tête et descendez par paliers sur plusieurs respirations.

REITEREZ L’OPERATION 5 FOIS.

Cet exercice permet de travailler l’élasticité du périnée: dans la montée, on le contracte; dans la descente, on le détend.

 

LA FAUSSE INSPIRATION THORACIQUE:

1- allongez-vous sur le sol, main derrière la nuque, un pied sur l’autre genou pour éviter de se cambrer.

2- contractez le périnée comme si vous vouliez retenir un gaz et expirez.

3- à la fin de l’expiration, fermez la bouche et le nez avec votre main libre, puis inspirez sans prendre de l’air: le thorax monte et le ventre se creuse, comme si le nombril allait toucher le dos.

4- contractez alors de nouveau le périnée, puis expirez.

REITEREZ L’OPERATION 5 FOIS

Cet exercice permet de faire travailler les muscles profonds du périnée.

 

Voici donc un bref aperçu du travail que l’on peut effectuer sur son périnée, notamment en dehors du post partum. Nous avons vu que ces exercices avaient de nombreux avantages: prévention du prolapsus et des incontinences diverses, mais également épanouissement sexuel.

Il est donc important de faire attention à son périnée tout le long de sa vie, et pas seulement après un accouchement!

C’est à vous ;-)

 

 

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire